Dans le cadre du « Plan Climat » présenté par le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot. Les véhicules thermiques entament donc bientôt leur retraite.


Une date butoir fixée à 2050

Le gouvernement actuel a annoncé vouloir atteindre une neutralité carbone dès 2050 c’est-à-dire que l’Etat souhaite réduire au maximum les émissions de CO2 tout en compensant l’intégralité des émissions restantes grâce à des plans de reforestation, de développement d’énergies renouvelables...

D’ici là, des mesures commenceront à prendre effet dans l’hexagone. A partir de 2022, le prix du Gazole s’alignera au prix des autres carburants, la taxe sur le SP-95 augmentera de 5 à 10 centimes selon Caradisiac.

Le ministre a également annoncé la fin des ventes de véhicules thermiques dès 2040. C’est un coup dur pour les constructeurs mais ceux-ci doivent s’intégrer dans le processus de transition écologique. Afin d’accompagner les ménages les plus modestes, une « prime de transition » sera instaurée, mais son montant n’a pas encore été précisé.

Paris souhaite être un précurseur du plan climat

La municipalité actuelle a récemment annoncé vouloir se débarrasser des moteurs diesel en 2024 et entend se séparer également de l’essence à partir de 2030. Problème : le débat s’est concentré sur les voitures, mais qu’en est-il des deux-roues ?

Qu’il soit thermique ou électrique, trouvez avec AssurOnline l’assurance qu’il vous faut pour votre véhicule. 

Une question ?

Nos conseillers vous répondent au 

01 76 29 75 00

Retrouvez également tous nos horaires et nos contacts