Vous en avez sûrement déjà entendu parler, les radars multifonctions font leurs premiers pas dans l’hexagone, et personne ne pourra tromper ce radar nommé Mesta Fusion !

Le plus redoutable des radars

32 : c’est le nombre de véhicules qu’il peut contrôler simultanément sur 8 voies de circulation et ce dans les deux sens.

Bien entendu, il ne contrôle pas que la vitesse puisqu’il a été conçu pour être un radar multi-infractions.

Voici une petite liste non-exhaustive des manquements à la loi qu’il est capable de détecter :

  • Contrôle de vitesse de 0 à 300km/h
  • Contrôle de basse vitesse
  • Suivi et mesure anticipés de la vitesse
  • Contrôle de vitesse par voie et par catégorie de véhicule
  • Surveillance voies interdites - Franchissement de voies interdites
  • Contrôle des dépassements interdits, motos comprises
  • Contrôle des distances de sécurité
  • Détection du franchissement de la ligne de stop
  • Surveillance intelligente des véhicules qui tournent à gauche et/ou à droite

« Non exhaustive » car le Mesta Fusion sera probablement utilisé pour la détection de téléphone au volant et le non port de la ceinture de sécurité dans un avenir proche.

Un radar aux caractéristiques techniques démesurées

Nous pourrons bien-sûr féliciter ses inventeurs français pour ce petit bijou de technologie équipé d’une caméra couleur haute qualité, et d’un faisceau laser capable de fonctionner de jour comme de nuit jusqu’à une distance de 200 mètres. Le Mesta Fusion peut enregistrer des vidéos servant de preuves mais est aussi capable de récolter des statistiques utiles à la sécurité routière.

Il s’agit donc d’un radar aussi bien complet que précis puisque selon l’Argus sa marge d’erreur ne serait que d’1%.

Le Gouvernement compte en déployer 455 en 2018, et les premiers sont déjà visibles notamment sur l’A15 au niveau de Pierrelaye.

A titre informatif, ce radar a été installé au Kazakhstan sur un carrefour et en une semaine de contrôle, pas moins de 1229 infractions ont été constatées.

Que l’on soit pour ou contre ce genre de radar, nous allons bien devoir nous y faire, au risque d’être sévèrement sanctionné.

Une question ?

Nos conseillers vous répondent au 

01 76 29 75 00

Retrouvez également tous nos horaires et nos contacts